Suite à un sondage sur les réseaux sociaux concernant mon précédent article, vous étiez plusieurs à être intéressés par les ressources que j’utilise pour apprendre le coréen.
Donc, en complément de mon article sur pourquoi et comment je me suis intéressée à l’apprentissage du coréen par mes propres moyens, voici les ressources qui me servent (presque) au quotidien.

Vous trouverez ci-dessous une liste classée par catégories, que je mettrai à jour au fur et à mesure de mes trouvailles.
Chaque item sera accompagné d’un commentaire indiquant comment je m’en sers, et pourquoi je m’en sers (ou pas !).
Aussi, le titre de chaque item contiendra un lien vers le contenu (dans la mesure du possible).

Certaines ressources sont très spécifiques à mes centres d’intérêts, servez-vous-en pour appliquer l’idée à vos propres passions !
De la même manière, j’ai choisi d’apprendre le coréen sans suivre une méthode « scolaire » (je ne souhaite pas passer l’examen du TOPIK par exemple), juste pour le challenge, et pour apprécier le contenu qui me passionne dans sa langue originelle. Libre à vous ensuite, d’adapter les ressources qui vous plaisent et de trouver votre propre méthode !

Attention, sauf mention contraire, les ressources présentées utilisent l’anglais comme langue de référence.
Et enfin pour votre information (on est jamais trop prudents sur Internet), aucun item mentionné ici fait l’objet d’un partenariat ou d’un sponsoring.


Let’s go!

Traducteurs

Note pour cette catégorie : Le coréen dispose de plusieurs niveaux de langage, qui diffèrent selon le contexte et l’interlocuteur (familier, poli, honorifique…). Les traducteurs ne peuvent pas avoir connaissance de ces deux paramètres, et proposent donc un résultat en version “polie”.
Les résultats sont également plus pertinents avec une référence en anglais.
De plus, certains mots coréens ne sont pas transcriptibles en un seul mot anglais ou français : ils représentent plus un “concept”…

  • Google translate : C’est pratique pour débuter, mais c’est tout.
    Mon conseil : utilisez-le pour des mots simples et isolés, en partant d’une base en anglais pour un résultat fiable. Pour des mots ou phrases plus complexes, privilégiez un autre traducteur (ou faites corriger par quelqu’un).
    Personnellement, j’ai abandonné ce traducteur (même pour l’anglais à vrai dire !).
  • Papago (by Naver) : C’est le traducteur que j’utilise le plus en ce moment car c’est celui qui propose les résultats les plus pertinents selon ce que je lui demande ! Il dispose d’une application mobile très pratique (pensez à ajouter un clavier en coréen à votre téléphone dans ce cas). Idéal pour les personnes avec un niveau débutant avancé ou intermédiaire.
  • Naver dictionary : Un dictionnaire, avec possibilité de traduction, très (trop) complet ! Vous pouvez soumettre une expression en français, et vous aurez une multitude de résultats selon le contexte. C’est l’idéal pour dénicher des synonymes ou des expressions connexes, mais c’est trop complexe à appréhender pour les débutants.
  • Google images : (Oui.) C’est très pratique pour vérifier certaines traductions de façon très simple. Si Google me montre les bonnes images, c’est que le mot doit être le bon !

Chaînes Youtube

  • Miss Vicky : C’est avec cette chaine que j’ai suivi mes premiers cours théoriques très “scolaires” de coréen (Vicky est professeur, ça se sent bien dans sa méthode !) Ses vidéos sont idéales pour apprendre de fond en comble les points importants de grammaire, si vous aimez rester longtemps concentrés devant une vidéo de cours…
  • Korean Unnie : On y trouve des vidéos amusantes, tournées autour de l’analyse d’un jeu de mot, d’une petite histoire drôle, ou d’une tradition spécifique à la Corée. Ses anciennes vidéos plus tournées autour de la grammaire sont très bien faites ! Korean Unnie a aussi sorti plusieurs livres qui ont l’air sympa, si je les achète, je vous en parlerai !
  • Talk to me in Korean : Il y a toutes sortes de vidéos sur cette chaîne : des tests de compréhension orale, de longues vidéos de grammaire ou de courtes vidéos sur un point particulier un peu difficile, un focus sur un mot/une expression…
  • CHOI Sisters : Il s’agit de deux sœurs coréennes qui partagent leur culture dans de courtes vidéos. Elles donnent également quelques phrases et expressions clés pour des conversations !
  • KajaCorée : Il s’agit d’un Youtubeur français qui propose de courtes vidéos avec du vocabulaire ou de courtes phrases et expressions en coréen. Très pratique pour constituer des fiches avec des mots et phrases à utiliser dans des conversations !

Vidéos

  • Les équipes esport coréennes : Chaque équipe possède sa chaîne Youtube, et propose quelques fois des interviews ou du contenu un peu fun autour de leurs joueurs. Si vous aimez l’esport, c’est un bon point de départ !
  • Run BTS : Il s’agit de contenu réalisé autour du fameux groupe de K-pop BTS. Chaque semaine une nouvelle vidéo est mise en ligne sur un thème particulier (sport, cuisine, jeux vidéo…). Cela permet de mettre en contexte des phrases simples, de façon amusante et pourquoi pas de constituer des fiches de vocabulaire selon les différents thèmes !
    Si vous aimez la K-pop, sachez que la plupart des groupes créent du contenu lié aux différents membres (interviews, jeux…), et disposent de sous-titres en coréen et parfois en anglais.  Profitez-en pour alterner entre vos groupes préférés et vous entraîner sur différentes prononciations !

Audio, Musique, Podcast…

  • Les streams esport : J’ai hésité à placer cet item dans la catégorie “vidéos”, mais comme les streams ne disposent pas de sous-titres, la catégorie “podcast” convient aussi. Regarder les compétitions de jeux vidéo avec les commentaires en coréen est le meilleur moyen de joindre l’utile à l’agréable !
  • Ma playlist de musique Kpop : Un joyeux mélange de rock, rap, pop… La musique est un bon moyen de s’immerger dans une langue sans avoir l’impression de travailler. C’est bien de faire des sessions d’écoute entre deux jours de leçons !

Applications pour mobile

  • Duolingo : Le fonctionnement de l’application sous forme de jeu de répétition d’images ou de sons est très sympa. En revanche, le caractère complexe et avec différents niveaux de politesse du coréen rend l’apprentissage chaotique. (Il y a une multitude de “particules”, et une syntaxe très différente du français.)
    J’ai rapidement arrêté de l’utiliser car je mélangeais l’alphabet et je n’arrivais pas à comprendre la structure des phrases.
  • Drops : Un peu sur le même principe que Duolingo, Drops propose d’apprendre le coréen sous forme de jeu répétitif. C’est très bien pour apprendre du vocabulaire avec des thèmes précis. En revanche, le temps d’utilisation est limité chaque jour (dans la version gratuite), et on reste assez longtemps sur les mêmes mots donc cela devient trop redondant. De plus, les mots ne sont pas assez mis en contexte selon mon goût. J’ai donc vite arrêté de l’utiliser car cette application ne correspondait pas à ce que je recherchais.

Livres

  • “Korean for All” par Soo Korean : Ce livre destiné aux « ultra débutants » est très bien fait et les concepts sont bien expliqués. Il comprend les leçons et des exercices. Le niveau augmente progressivement, et les mots appris sont réutilisés au fil des chapitres. Il est accompagné de vidéos Youtube, avec la prononciation du vocabulaire et la correction de certains exercices.
    Seuls bémols :
    – l’auteure a stoppé les vidéos en cours de route et l’existant ne couvre pas tous les chapitres du livre ;
    – certaines notions sont traitées de façon “basique”, ce qui peut être perturbant lorsque l’on cherche à étudier le même sujet avec différentes approches et divers supports.

Contenu écrit, réseaux sociaux

  • Les tweets de groupes de Kpop (ou autres artistes et personnalités en tout genre) : J’aime beaucoup lire les tweets de marques ou de personnalités coréennes. Cela permet de travailler le coréen un petit peu chaque jour, sur des sujets que j’apprécie.
    Par exemple, les magazines de mode qui disposent d’une version coréenne et d’un Twitter, me permettent d’apprendre du vocabulaire spécifique, correspondant à ma passion pour la Mode.
    Autre exemple, le groupe de K-pop ENHYPEN, tweete toujours de longs messages, avec des phrases simples (certaines reviennent souvent, mais tournées différemment) donc ça me permet de tester mes connaissances sur de petits paragraphes.

Contenu écrit, sites web

  • Lindie Botes : Ce n’est pas directement du coréen à lire, mais Lindie est Youtubeuse, UX/UI Designer et polyglotte, et donne de nombreux conseils sur l’apprentissage des langues. Elle a une page dédiée sur son site, cela peut vous donner des idées !